Les bleues, championnes du monde en titre n’ont malheureusement pas pu passer le cap des phases préliminaires. Toutefois ce mondial au Japon fut plein de surprises. Revoyons donc ensemble les points marquants de ce rendez-vous sportif. Le handball féminin plait tant aux français. Nous sommes mordus aussi et à ce propos, nous avons une petite surprise en fin d’article. Mais avant tout, nous irons visiter Kumamoto et vous parlerons également du maintenant célèbre Emmanuel Mayonnade. Le coach des bataves championnes du Monde est devenu aujourd’hui le nouveau maestro de handball féminin.

Direction Kumamoto

Après la Coupe du Monde de Rugby, le Japon reçoit un autre évènement sportif planétaire, les Mondiaux de handball féminin. 24 équipes nationales participent à cette compétition organisée principalement à Kumamoto. Cette ville est aussi une préfecture dans la plus grande ile de l’archipel nippone: Kyūshū. La région est réputée pour sa nature, avec notamment des parcs nationaux marins et montagneux. Il faudra aussi noter la présence d’un volcan en activité, le mont Aso. Celui-ci attire beaucoup de visiteurs notamment pour ses sources d’eau chaudes naturelles. En tout cas une bonne préparation pour les équipes qui disputeront les JO l’été prochain à Tokyo.

Une finale inédite: Espagne vs Pays-Bas

Comme nous le disions, les françaises, championnes du monde en titre de handball féminin ont échoué lors du tour préliminaire. Un peu la surprise dans le groupe B où elles ont terminé 4ème. Leur pire résultat depuis plus de 20 ans. Il est vrai que le premier match face aux coréennes avait donné le ton. La seule victoire notable c’était face à une très bonne équipe d’Allemagne. A vrai dire, les néerlandaises ne sont pas vraiment une surprise. Elles sont en effet dans le dernier carré pour la 3ème fois consécutive. Après l’argent en 2015 au Danemark et le bronze en 2017 en Allemagne, elles remportent l’édition 2019 au Japon. Par contre l’équipe d’Espagne emmenée par Carlos Viver n’était pas attendue là. Certes le groupe C était assez facile. Mais elles ont tout de même battu la Norvège très largement pour atteindre cette finale.

Qui est Emmanuel Mayonnade?

Après la déception des bleues, les médias français ont vite fait remarqué que l’équipe des Pays-Bas était coaché par Emmanuel Mayonnade. Un journal en particulier, le Républicain Lorrain. Tout simplement parce que Mayonnade est aussi le coach de Metz. Et aujourd’hui c’est aussi le nouveau maestro du handball féminin. A Kumamoto et sur le reste de la planète hand. Le girondin est un habitué des palmarès:

Disons tout simplement que la fédération des Pays-Bas a eu le nez fin.

Nouvelle édition de la Team Stats Database: Handball à l’honneur

Il s’agit en effet de notre toute dernière édition, et nous vous en avions parlé ici-même: Sport Statistics Dabase with handball records. Après le basket-ball, le hockey sur glace et le football, c’est au tour du Handball. Pour le moment seules les compétitions masculines sont couvertes mais nous discutons beaucoup de sport féminin également. Pour une démo en anglais, voyez ci-dessous:

Pour toute autre demande d’information quant à National Team Stats Handball Edition, n’hésitez pas à me contacter sur: xavier@sportstatsguru.com

Invalid email address